La filière de la graine à l'assiette

C'est manger ce que l'on peut localement!

Favoriser le bio, les cultures "décarboné", sains, qui respect le travail des producteurs et l'emploi. 

Eviter le gaspillage, avoir une transparence sur les produits et leurs transformations tout ça dans un circuit le plus court et le plus local possible, dans le respect de l'économie circulaire. 

Cette filière valorise le travail des bénévoles et mets en avant le terroir et les savoirs-faire.

L’un des piliers de la transition est la souveraineté alimentaire, c’est dans ce cadre qu’Ungersheim à mis en place la filière dite « de la graine à l’assiette ». L’objectif étant de concrétiser une filière locale de la graine à l’assiette qui relie le maraîchage et les cultures céréalières à travers des ateliers de transformation légumerie/conserverie, brasserie, pressage de fruits, à la cuisine de la restauration collective, à l’épicerie, à l’assiette du consommateur. Développer les capacités de produire ce qu’on consomme chez soi.

 

L’un des premier jalon de cette filière de la graine à l’assiette a été l’implantation des « Jardins du Trèfle Rouge » initié par le conseil municipal. Dans un deuxième temps, une cuisine centrale Bio pour la restauration scolaire a été construite. Elle fonctionne en insertion confectionnant avec 8 emplois, 550 repas par jour, mais reste un unité de production à dimension humain en opposition à la cuisine industrielle.

Organigramme de fonctionnement